Le plaisir est-il indispensable pour créer ?

Le plaisir est-il indispensable pour créer ?

Naturellement les enfants ont du plaisir à apprendre et ceux qui découvrent ce plaisir réussissent. La jouissance intellectuelle de créer, de trouver est un puissant levier  d’apprentissage. Aujourd’hui, les jouissances du corps ont remplacé les jouissances de l’esprit, et l’activité intellectuelle est perçue comme une souffrance notamment à l’école.

Les jeunes doivent redécouvrir le plaisir dans l’exercice et la création intellectuel.

Est-ce une question d’époque ?

Nous parents, la société, nous sous estimons le plaisir d’apprendre et de la création intellectuelle. Nos enfants privilégient ce que l’on peut avoir tout de suite. Une société consumériste comme la nôtre vise à satisfaire rapidement de manière trop exagéré l’acquisition de biens matériels. Elle ne nous donne plus le temps du plaisir de l’apprentissage et de la création. Pourtant, nous sentons ce besoin en nous insastifait !

Comment faire pour redonner le plaisir d’apprendre et de créer ?

Il faut vivre l’expérience que l’on retire d’une satisfaction énorme dans l’apprentissage et la création. Quand nos ados découvrent la joie de la réussite après avoir expérimenté plusieurs techniques, ils ont davantage envie d’apprendre, de persévérer. 

Combien de fois nous entendons : je ne sais pas dessiner, je n’ai pas ce don ! Le dessin s’apprend comme toutes autres techniques. Vous avez envie, essayer. Mais surtout apprenez avec joie avec des personnes qui savent vous transmettre ce plaisir.

Nous sommes très heureux car nos ados produisent de très belles œuvres, ils prennent beaucoup de plaisir.

Nos ados continuent à  fréquenter nos ateliers libres où ils ont la liberté d’expérimenter. Nos animatrices les guident pour qu’ils découvrent des techniques différentes.

Nous avons ouvert en septembre 2017 un atelier sur l’acquisition des techniques du dessin le mercredi après midi de 16h à 18h et le vendredi de 18h à 20h. Dernièrement une ado est venue nous voir car elle dessine beaucoup chez elle mais elle constatait  une limite dans sa pratique par une méconnaissance de la perspective. Elle avait déjà plusieurs tentatives d’apprentissage infructueuses.  Nous avons eu le plaisir  merveilleux de la voir enfin comprendre comment utiliser les techniques de la perspective et enrichir ces dessins de ce nouvel apprentissage.

Pendant ces vacances de février, de nombreux enfants se sont inscrits au stage BD. Ils sont en cours d’inventer leur histoire et de réaliser leurs planches BD en noir et blanc. Nous allons leur proposer de numériser leur planche de BD et  les initier à une première expérience sous Photoshop.

Notre volonté est de proposer aux enfants des expériences différentes qu’ils peuvent expérimenter ou pas, à eux de choisir, mais nous les incitons à sortir de leur zone de confort. La joie de créer de ses mains, le toucher, la joie de se projeter dans une oeuvre, la création, la joie d’apprendre des techniques, le plaisir, nous ambitionnons que les enfants vivent ces moments dans nos ateliers.

 

 

Publié dans Actualités

Laisser un commentaire